Playlist du Score 
Pour écouter le Score du film composé par Steve Jablonsky, cliquez sur l'image en dessous


Partenaires

Tchat Blablaland
Carte de Géolocalisation

Pour plus d'informations sur la carte de géolocalisation, cliquez ici.

Pour vous inscrire directement, cliquez sur ce bouton :

Michael Bay parle de Revenge of the Fallen (Interview de L.A. Times)

Aller en bas

Michael Bay parle de Revenge of the Fallen (Interview de L.A. Times)

Message par Pirotess le Ven 22 Mai - 23:51




Le 21 Mai, Geoff Boucher, un journaliste travaillant pour Los Angeles Times a publié un article à la suite de son entretien avec Michael Bay. Ce dernier lui a montré 20-25 minutes du film TF2 : Revenge of the Fallen.

Spoiler:
Bay était un hôte agréable, mais je pourrais dire qu'il n'avait pas vraiment le temps de distraire les visiteurs. Pas avec la sortie imminente d'un film sur lequel, il a travaillé "chaque jour pendant deux ans," (s'est-il exprimé lui-même). "sa sortie est proche," a-t-il dit, en ajoutant qu'il reste encore des travaux de dernière minute à faire.

Il m'a montré une séquence de comédie avec la famille Witwicky, alors que le jeune Sam (Shia LaBeouf) est prêt à partir pour l'université de Princeton. Il y avait beaucoup d'humour au sujet "des oisillons qui quittent leur nid pour prendre leur envol" avec la mère de Sam, Judy (Julie White), et son père, Ron (Kevin Dunn). Et puis la maison est presque rasée par un importun alien métallique. La scène a beaucoup d'humour pour ça, mais Bay dit que le film, en général, est plus sombre que son prédécesseur de 2007. "Celui-ci," dit Bay, "a moins de boutade, de moquerie (quippy)".

Il y avait ensuite la première scène dans le film avec la nubile Mikaela Banes (Megan Fox), et bien sûr, elle portait des vêtements sexy et courts. Elle est comme un poster de pin-up qui pose dans un garage. «Bien sûr, nous avons du la faire paraître encore plus sexy », a déclaré Bay avec une fausse résignation. Il y avait beaucoup plus que Megan Fox en mode séduisante et en rivale romantique aussi. À Princeton, une mystérieuse fille bien roulée se précipite sur Sam dans sa chambre de dortoir, mais il y a un petit quelque chose d'alien chez elle. Peut-être que c'est l'affreuse queue en acier qui apparaît soudainement de sa jupe comme le dard d'un scorpion.

Les moyens techniques sont impressionnants mais ce sont les personnages et l'histoire qui produisent les arguments nécessaires qui peut placer un film durant la seconde, la troisième et la quatrième semaines comme une véritable bombe au box-office. Comme "Iron Man" et "Star Trek" se sont avérés l'être.
Bay dit qu'il est fortement heureux des performances dans ce film. Les acteurs, dit-il, ont cette fois de fortes interactions (avec les décors et les robots), grâce à l'expérience du travail qu'ils avaient eu en commun. C'est pour Michael Bay, l'un des avantages de faire cette suite à notre époque.

[...]

Bay m'a montré une séquence d'actions intenses à Shanghai et je dois dire qu'il a raison de se vanter quand il dit que les robots sont cette fois plus impressionnants dans leur mouvement, leur imbrications et leurs émotions...

Il y avait aussi une partie du film qui se passe dans une salle de classe de Princeton, avec un professeur du genre Lothario à lunette (Rainn Wilson) qui a une prise de bec avec le nouvel étudiant Witwicky. Ce dernier est soudainement devenue un génie bafouilleur depuis son contact avec un puissant fragment d'une technologie alien.

[...]

L'humour semble la plupart du temps être très présent dans le film, mais c'est peut être une impression pondérée par le fait que beaucoup de scènes d'actions plus intenses n'étaient tout simplement pas prêtes à être partager avec un visiteur. J'ai posé une question à Bay concernant de sa réputation d'être un patron ardent sur son plateau. Il a dit que c'est le prix à payer dans ce genre de business.

"Mes films sont de grandes prospections commerciales. Beaucoup de choses peuvent mal tourner. Je fais aussi beaucoup de trucs dangereuses, donc nous prenons les choses au sérieux. Vous devez diriger une véritable machine bien huilée."

Il m'a montré une séquence d'un nouvel Autobot grincheux stylisé avec beaucoup de personnalité (penser à un vieil homme métallique avec l'équivalent d'une barbe tressée). Il a mentionné que les petits robots seront un élément clé de ce film. Tom Kenny (la voix star de Bob l'éponge) et la voix omniprésente du vétéran Frank Welker sont présents dans le casting. Je pense que les petits enfants en particuliers vont se saisir de ce film. "Jeffrey Katzenberg m'a donné un conseil une fois. Il a dit que c'est génial les petits personnages avec ces grandes voix énormes," fait observer Bay pour certains de ses petits robots frénétiques.

Voilà, en ce qui concerne les passages de l'interview de Bay qui parlent principalement de Transformers : Revenge of the Fallen. L'article parle aussi du casting de Shia et de Megan Fox pour le premier film. Et la raison de son choix.
si vous voulez en savoir plus, je vous invite à vous diriger vers le lien indiquer ci dessous dans la source.







_________________



avatar
Pirotess
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 953
Date d'inscription : 24/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael Bay parle de Revenge of the Fallen (Interview de L.A. Times)

Message par Fallen le Dim 24 Mai - 11:05

On connaisait deja un peu tout ces extraits
et j'adore quand sa fait dans l'article: un nouvel autobot grincheux stylisé avec beaucoup de perso (penserà un vieil homme métallique avec l'équivalence d0une barbe tressée) ;)
avatar
Fallen
 
 

Nombre de messages : 580
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum